vendredi 4 novembre 2016

On dit du MAL de vous ? Comment gérer ?


Rumeur d’Humeur en Visite Médicale…il faut qu’elle Meure !



De temps à autre, il est un mal sournois, un mal profond qui ruine l’entreprise et les hommes qui la compose dont beaucoup peuvent  être  victimes ou s’en faire l’écho.

Ce qui est pire.

 Quelle est donc cette habitude ruinante sous bien des plans ?

Je veux ici parler de la rumeur.

Tel un sournois ver dans la pomme, la rumeur pénètre les esprits et devient vite, sans que l’on s’en rende compte, assez incontrôlable, si elle n’est pas interceptée à temps, pour consommer de ses fines dents, l’intégralité du fruit.

Mon titre est volontairement provocateur car la rumeur sape l’estime de soi, mine les cœurs et ébranle les équipes.


Exemple de « Radio-moquette »

 "Un tel vit avec une telle, pas étonnant qu’il ou elle ait des résultats, il est médecin ou pharmacien."

-sous entendu : collusion d'intérêts !

"Un tel travaille peu, a peu de résultats, pas étonnant, il est pas investi, pas motivé.."

-sous-entendu : impact vie personnelle sur vie pro !

"Un tel a des activités parallèles, a beaucoup changé dans sa personnalité, il veut prendre l’ascendant sur le reste de l’équipe…"

-sous-entendu : tentative de sabotage, pilonnage du groupe par un élément perturbant.

"Un tel a un blog à succès dans la sphère francophone de la visite médicale… mais comment fait-il ?"

-je vous laisse le soin du sous-entendu !

; )

Il y en a tellement d'autres et vous en avez en tête de nombreuses rumeurs..

Bref, vous avez tous connu cela à un moment de votre carrière.

Étrange habitude que de se mêler de la vie privée des uns et des autres.

C’est vrai que de tels enfantillages, ce manque de maturité peut avoir des conséquences + /- graves.

Surtout lorsque l’on touche à des espaces sacrés (famille, vie sociale, habitudes de vie, appartenance religieuse etc…)


Une définition dans l’encyclopédie Wiki nous en donne la plus fine mesure :

Une rumeur est un phénomène de transmission large d'une histoire à prétention de vérité et de révélation par tout moyen de communication formel ou informel.

Cette définition recouvre des réalités très diverses :

  • les fausses informations, erreurs journalistiques et manœuvres de désinformation, pourvu qu'elles soient révélées a posteriori et fassent controverse ;
  • les préjugés, quand ils sont racontés et non seulement assénés — c'est pourquoi on a pu parler en particulier des Protocoles des Sages de Sion comme d'une « rumeur » antisémite ;
  • la propagande, quand elle prend appui sur des histoires de vie, des cas exemplaires, des théories globales ;
  • le canular, quand il n'est pas encore révélé — ainsi certains auteurs parlent-il de l'émission radiodiffusée en 1938 d'Orson Welles sur la « Guerre des mondes » comme d'une rumeur ;
  • certaines formes de théorie du complot, quand la narration importe davantage que la révélation ;
  • la légende contemporaine ou légende urbaine, quand elle perd son côté purement anecdotique et se trouve au centre de controverses, en particulier médiatique — exemple : longtemps classée « légende contemporaine », l'histoire du « terroriste au grand cœur » s'est vu affubler du qualificatif de « rumeur » peu après les attentats américains du 11 septembre 2001 [un homme prévenait de l'imminence d'un attentat une bonne âme responsable d'une bonne action] ;
  • la communication virale (dite marketing viral), quand le produit promu disparaît sous la (trop) « bonne histoire ».

Les rumeurs peuvent faire partie de techniques d'influence dans le cadre de stratégies de diversion.


En résumé :

La rumeur est une information :

 fausse ou partiellement erronée

 présentée sous un angle pervers

•d’une source non identifiée,

•qui entre dans le conscient et l’inconscient collectif,

•Qui peut se développer par divers media, notamment Internet


Ce mal insidieux gagne tous les milieux et comme vous vous en doutez, le monde de la Visite Médicale n’est pas épargné.

Pourquoi ?

Métier solitaire, en mal de reconnaissance, où la distance, l’esprit critique face à des informations n’est pas toujours un mode reflexe.

Plus simplement, manque d’analyse, simple ignorance, où alimenter des boniments permet de faire parler un peu de soi ?

Envie de créer du buzz ?

Volonté de manipuler les personnes pour arriver à ses fins ?

Peut-être un peu de tout cela.

Mais qu’importe.


Je crois que l’on a bien autre chose à faire que de se mêler de la vie de nos voisins, ou collègues.

Comment se départir de ces situations désagréables ?




1 / Analyser la problématique

Pas facile quand on ne sait pas.

Il y a des signaux faibles difficiles à appréhender.

Le «  café –collègues » est occasion d’apprendre sur vous par d’habiles questions.

« Tu crois que l’on parle de cela en ce qui me concerne ? Qu’en penses-tu ? »

« Certains disent cela sur moi, tu penses que c’est vrai ? »

Comme la franchise des propos est denrée rare, mieux vaut interroger plusieurs personnes, pour se faire une idée globale.

Sachez une chose, de la façon dont vos collègues  parlent en mal des autres, de grandes chances existent pour que l’on parle aussi en mal de vous !

Vous avez des infos négatives mettant en cause votre honneur ?

 Alors dégonflez la baudruche avant qu’elle ne vous explose à la figure.

Comment ?

Demander TOUJOURS un entretien avec sa hiérarchie pour analyser à froid la situation.

Surtout lorsque la situation est grave.

On peut ne pas avoir connaissance de ce qui arrive en interne.

Identifier les éléments perturbateurs, la portée de ce qui va arriver.

Laissez la hiérarchie gérer .

 
2/ Contrôler sa communication

Utiliser l’humour, la dérision pour déstabiliser certains.

A défaut, faire passer un message en réunion avec appui de votre chef.

Histoire de tuer la rumeur de demi-vérités !

Allumer des contrefeux peut se révéler utile aussi !

J’entends par là, distiller des infos, des éléments de langage choisis, mais vrais, qui satisferont le groupe.

« Oui, j’ai en ce moment de bons résultats grâce à un réseau médical, qui m’aide bien.

« Oui, j’ai un blog à succès qui n’empiète pas sur mes activités pro, c’est une façon de partager »

Eh oui, le monde de l’entreprise est aussi très politique !

C’est comme ça et vous n’y pouvez rien !

Juste l’accepter.


3/ Tirer leçons

Vous avez été victimes de rumeurs ?

Sachez la prochaine fois, à qui vous parlez !

Tout le monde n’a pas les capacités pour garder un secret.

Choisir ses amis, ses paroles, ses actions peut être une gageure.

Pas évident dans le feu des paroles de garder sa langue.

Dans tous les cas : RESTER FACTUEL, TOUJOURS LE MÊME DANS LA DURÉE




Sachez aussi prendre du recul, de l’auto critique car vous avez sans doute envoyé un mauvais signal, mal interprété.

Leçon de vie !

Avec un peu de temps, la rumeur s’effondrera, si vous avez mis toutes les chances de votre côté.

 Je ne peux résister à cette dernière citation, que je livre à votre réflexion :

  "Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire, et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout."

 Jules Claretie


Bonne semaine !

Méfiez-vous des rumeurs !


Frantz DALLEMAND

COPYRIGHT-Novembre 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire